Partagez | 
 

 adrian — temps électrique

Aller en bas 
AuteurMessage
Etudiant de Cornell
avatar
Etudiant de Cornell
A Ithaca depuis le : 20/03/2018 j'ai pour l'instant : 0 points, et déjà, j'ai envoyé : 52
Voir le profil de l'utilisateur
http://ohmycornell.forumactif.com/t319-adrian-temps-electrique
Mar 20 Mar - 20:08

adrian hammondj'me sens comme un arc-en-ciel dans un trou noir.
NOM ET PRENOM ⋆ hammond, un nom en apparence simple que tu portes avec fierté, comme l'épée farouchement tirée d'un chevalier en pleine joute, associé à adrian, encore un de ces prénoms aussi vieux que l'histoire. mais en général on préfère t'interpeller sous le nom d'adri, contraction de ton prénom beaucoup trop long pour les flemmards qui peuplent ton école de fous. DATE DE NAISSANCE ⋆ t'as ouvert les yeux pour la première fois le neuf juin dans un hôpital un peu pommé au fin fond de détroit. les banlieues, ça t'connait, t'as encore de la chance d'en t'être sortit vivant vu l'incapacité de la sage femme à t'extraire de ta pauvre mère. AGE ⋆ t'as seulement vingt deux ans et bientôt vingt trois, et ta connerie est déjà légendaire - t'es un grand fou et tu le sais, t'es un enfant de huit ans piegé dans un corps d'adulte. NATIONALITÉ ET ORIGINES ⋆ c'est marqué sur ta carte d'identité, t'es un ricain pur sang mais tu ne te prives pas de faire l'éloge d'autres ascendances bien plus lointaines pour crâner un coup même si l'amérique coule dans tes veines. tu préfères dire que t'es un british ou même un frenchman, ça passera mieux que si tu ressors le traditionnel " j'ai pas d'origines " ; mais c'est vrai après tout -  ton arrière-arrière grand mère est née en france. STATUT SENTIMENTAL ⋆ c'est compliqué. t'es p'têtre trop bizarre pour te trouver une nana, trop autonome pour dépendre de quelqu'un. " ouais mais ensemble on est plus fort ", ouais mais t'es pas comme les autres et cherche pas à l'être, c'est pas demain la veille que tu trouveras enfin la femme de ta vie, si tenté que t'es destiné à vivre ta putain de vie de solitaire avec une autre personne que toi. SEXUALITÉ ⋆ pour toi, adam et eve c'est adam + eve. t'as jamais été attiré par les hommes, pour toi c'est des bro's et juste des bro's et la bisexualité suit le même chemin. y'a que la gente féminine qui a pu attiré ton regard et éveillé en toi un sentiment de désir et d'envie. STATUT FINANCIER ⋆merde t'as pas un seul sou dans les poches, encore heureux que t'ais l'intelligence d'être bon à l'école pour espérer une carrière différente de celle de tes parents. détroit n'a plus le luxe d'autrefois et ta vie entière a souffert des dégradations de ta ville de coeur, celle dans laquelle t'as toujours vécu, forcément t'es pauvre et c'est toi qui doit mettre la main à la pâte si tu veux pouvoir sortir tes géniteurs de la misère dans laquelle ils vivent au quotidien. SIGNES PARTICULIERS ⋆ l'teint pâle, voilà ce qui te définissait quand t'es arrivé. constamment l'air malade, parce que t'es né blanc comme un cul et que t'as jamais réussi à bronzer comme le font les autres mecs de ton âge, comme si t'es arrivé sur cette terre couvert de quatorze couches de crème solaire. et quand t'es vraiment malade, t'en deviens presque exsangue tellement t'as l'air blafard. ANNÉE D'ETUDE ⋆ tu te prépares à débuter ta cinquième année. t'en a bavé des cours, tu comprenais pas grand chose au départ, et puis t'as fini par t'habiter à ce rythme nouveau, cette vie nouvelle, loin des quartiers, comme si t'avais effacé ton passé au blanco, mais au creux de ta p'tite tête de moineau tu gardes toujours en tête ton objectif ; réussir tes études. CURSUS ÉTUDIÉ ⋆ tu t'es tourné vers l'ingénierie. au départ, tu pensais que c'était un truc de tocard, que ça te servirai à rien et que tu resterais dans la piaule de ton enfance, puis ton lycée t'emmène à un salon sur l'industrie, et tout de suite tu revois ton avis, parce que au fond ça pouvait te correspondre, et aussi parce que la fiche de paye t'avait drôlement intéressé. ça te dérange pas de manipuler des grosses machines, de les monter, quitte à te salir les mains t'es pas non plus une mauviette, ça te dérange tellement pas que tu t'es dit que tu allais en faire ton métier plus tard. A ITHACA DEPUIS ⋆ ça fait cinq ans que t'es ici, cinq ans que tu campes ici et plus t'y penses, plus tu te dis que peut-être tu devrais rester ici. après tout, l'endroit est pas trop dégueu, c'est toujours mieux que de vivre dans un immeuble où tu n'es sûr de rien, et surtout, t'as une vue plutôt pas mal sur l'horizon.

TRAITS DE CARACTÈRE ⋆t'es un malin, c'est incontestable, t'es un esprit libre, un esprit solitaire mais totalement indépendant, parce que tu déteste devoir compter sur quelqu'un, par peur de te faire trahir, d'être déçu de la personne. et chaque fois tu te déchires avec tes meilleurs amis, des couteaux plantés dans le dos, car ils te l'ont fait à l'envers pour telle ou telle chose. t'es pas naïf, personne dans ce monde n'est totalement gentil ou totalement méchant. c'est peut être cette méfiance qui te bloque dans tes relations amoureuses, non pas que t'es asexué, juste que t'as pas envie de souffrir, encore une fois. et si jamais t'arrive par chance à te caser avec une fille, n'oublie pas que t'es avant tout un garçon possessif et que la voir avec un autre te fendrait le cœur. au fond, t'es pas un méchant mais t'es pas non plus un ange tombé du ciel, parfois t'es drôle, tu fais rire les gens par ta nonchalance et par ton indifférence, parce que t'en as rien à faire de ton image mais tu restes toujours digne et ce en toute circonstance, et parfois t'es fermé, tu frôles même la dépression dans certain cas, peut-être parce que tu te remémores subitement un mauvais souvenir, comme tout être humain. mais ce sentiment, tu le ressens plus que tout le monde car t'es joyeux d'habitude, et que ce genre de sentiments sont tellement rares qu'ils se décuplent par dix-mille. c'est comme si t'étais bipolaire ; heureusement c'est un aspect de ta personnalité qui ne ressort que très peu. mais s'il y a bien une chose que la cruauté des hommes ne pourrait t'enlever, c'est ton ambition. oui, c'est l'ambition qui t'as porté jusqu'ici, l'ambition qui donne de l'ampleur a tes rêves et de l'implication dans tes études. c'est un fait, t'es persévérant et tu ne t'arrêteras jamais de progresser, parce qu'un jour t'as fait la promesse à ta mère que tu réussirais là où elle avait échoué. t'exige de toi même l'excellence, et tu n'as jamais eu honte de cela, et, au fil du temps, la perfection est devenue ta priorité et tu ne l'a jamais caché, tu n'as jamais eu honte de ça. c'est peut-être pour cela aussi qu'on te juge exigeant de nature à ton propos mais jamais des autres. étonnamment, t'aimes tout le monde et tout le monde t'aime, car t'es plutôt du genre sociable, sans doute parce que t'as un physique agréable ou parce que t'es un gars plutôt sympa et assez marrant malgré quelques blagues lourdes glissées lors d'une soirée par-ci par-là. on ne te plaint pas, même on t'envie, beaucoup aimerait être comme toi, jeune et insouciant, qui se fout de l'avis des autres et qui n'attend qu'une seule chose en retour ; vivre. c'est la première fois que tu réclames ça, vivre, c'est que t'as jamais vraiment eu l'occasion de connaître cette vie rêvée. taquin et attachant, il n'empêche que tu restes également quelqu'un de très cash et que tu n'hésiteras pas à dire ce que tu penses tout haut s'il le faut quand ça ne va pas, mais nuances, bien que tu sois honnête, tu sais différencier les remarques utiles des remarques inutiles et sais mieux que personne que ta langue risquerait de te jouer de mauvais tours. ta meilleure arme pourrait rapidement devenir ta pire ennemie.
Confréries

CONFRÉRIE 1 ⋆ d'abord, t'as les alpha epsilon. ils ont l'air plutôt sympa et en plus ils te ressemblent pas mal sur plusieurs points. t'es un fonceur, tu cours toujours à contre-courant vers le danger en espérant secrètement que tu vas devenir un héros comme spidey, et en général tu te retrouves avec une jambe cassée, une gueule déformée et des points de suture sur ton corps mal en point. au moins t'auras eu tes cinq minutes de gloire et elle est peut-être là ta vraie force, dans ton insouciance, dans ta stupidité enfantine qu'on insulte depuis que t'es gosse. les soirées, ça te connait, en primaire s'il y avait bien quelqu'un qui organisait les meilleurs pyjama party de l'école c'était bien toi, tu maîtrises le sens de la fête mieux que personne. t'es un marrant, t'aimes bien amuser la galerie, t'es un peu un arlequin à part entière et les rires autour de toi te conforte un peu plus et ce malgré les remarques incessantes de tes professeurs. mais t'es capable de mettre de côté ta folie pour laisser place à un sérieux exemplaire, tu contrôles toujours la situation, même quand tout va mal, au fond tu sais que tu la contrôles tout le temps, en toute circonstance.

CONFRÉRIE 2 ⋆ et puis y'a les chi psi. eux aussi ils te correspondent. rêveurs, souriants, indépendants... la liste est longue et elle te complique la tâche pour le choix de ta future faction. tu le sais, t'es un idéaliste optimiste, toujours un sourire sur les lèvres et rare sont les fois où on te retrouve avec une mauvaise mine mis à part lors de tes sautes d'humeur inattendue. toi aussi, tu rêvais, et tu rêves toujours, chimère d'une vie plus joyeuse, aussi gaie que lui, avec tes parents à ithaca, loin des immeubles noirs de détroit, à savourer les derniers instants de paix avant la tempête, ce serait ça ton fantasme, ton désir le plus profond. et ta liberté, plus puissante que tout, incarne à la perfection ton état d'esprit actuel et même bien avant, cette envie de désinvolture. tu ne sais pas laquelle des deux maisons te convient le mieux, en revanche tu es certain que tu te sentiras bien là où tu seras réparti. c'est indubitable.
PSEUDO/PRENOM ⋆ priscilla. LOCALISATION ⋆ haute-savoie, france. TYPE DE PERSONNAGE ⋆ inventé. OU AS-TU CONNU OMC? ⋆ en trifouillant sur bazzart. COMMENT TROUVES-TU LE FORUM? ⋆ c'est une putain de pépite omfg. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR ⋆ nicolas bogoss simoes. CREDITS AVATARS ⋆ hoodwink. UNE DERNIÈRE CHOSE? ⋆ vous êtes beauux.

CODES A REMPLIR ⋆
Code:
<pp>nicolas simoes</pp> @ <a href="http://ohmycornell.forumactif.com/u60">adrian hammond</a>
Code:
 @ <a href="http://ohmycornell.forumactif.com/u60">adrian hammond</a>autorise les perturbateur à intervenir dans ma vie au degré 3.

 

(1) ⋆ t'es né un neuf juin sous le nom complexe d'adrian james hammond dans un hôpital au fin fond de détroit. tu ne le sais peut-être pas mais l'accouchement s'est révélé difficile, on a su tout de suite que t'allais devenir un coriace, un dur à cuire. t'étais l'enfant de l'espoir, un bébé espéré, rêvé durant tant d'années d'échecs et de déception. tu étais le cadeau inespéré, la joie éternelle de ta mère et ton père, l'héritier du patrimoine des hammond. ils te chériraient jusqu'à ce que la mort vous sépare. (2) ⋆ tu ne devais pas être enfant unique. à l'origine, tu devais avoir un frère de deux ans ton aîné, cesare, promis au même destin que toi lorsque tu étais encore le gamin des rues sombres. ce frère, la faucheuse te l'a arraché, trop tôt pour que tu puisses faire connaissance avec lui. on te dit qu'il est mort quelques semaines après sa naissance d'une infection respiratoire, triste sort pour un nourrisson qui n'a eu que quelques jours pour savourer son premier voyage terrestre. (3) ⋆ ton père est un ancien employé de chrysler, mis au chômage lors de la crise économique de 2008. à l'époque, vous étiez persuadés que vous étiez les rois du monde et que rien ni personne pourrait gâcher ce petit paradis qui s'était formé autour de détroit, et quand votre habitation s'est retrouvée rasée quand vous ne pouviez plus payer le loyer de votre maison, vous êtes tombé de haut à un niveau bien plus inférieur que vous n'auriez pu l'imaginer ne serait-ce que dix ans plus tôt. ta mère était femme au foyer et n'est aujourd'hui qu'une femme en recherche d'emploi, mais qui voudrait d'une pauvre dame innocente qui n'a jamais fait d'étude dans son entreprise ? t'as basculé d'une vie modeste à une vie moins glorieuse, sans domicile, vibrant entre l'amour que tes géniteurs à la dureté de l'enfance, adolescence balayée par l'insécurité et la pauvreté d'une génération sacrifiée qui aura vécu les meilleurs moments de sa vie dans un parking d'un centre commercial abandonné. (4) ⋆ gamin, t'étais un enfant terrible, un baladeur qui traînait partout, où il le voulait, quand il le voulait. t'étais un vagabond, ton âme aussi traînait, t'étais là sans être là, et puis il y a eu ce jour là, tout innocent, tu marchais dans la rue — tu devais avoir cinq ans à ce moment là, ta mère t'avait laissé joué avec des amis de ton immeuble en contrebas — et au loin tu vois un homme plein de sang empoigné par un autre armé d'un couteau de chasse. ton premier réflexe a été de courir, mais ensuite t'es revenu sur tes pas parce que tu ne comprenais pas. à cet âge là on croit encore au père noël et à la petite souris et tu n'échappais pas à la règle, et te voilà témoin d'une agression sans le vouloir. tu voulais empêcher ce qui se passait sous tes yeux mais t'en a été incapable, sûrement car tu tenais à ta vie autant que le mec aux habits ensanglantés qui se débattait devant toi. il n'est pas mort au final, mais tu n'en restais pas moins traumatisé et confronté au réalité de ce monde. que même l'homme pourrait se comporter comme un animal, voir pire et que la cruauté des gens égalait celle de satan. tu gardes encore aujourd'hui un souvenir amer de cette triste histoire, et le lendemain matin tu te révélais à tes parents ta sombre découverte. ton innocence est morte ce jour là. t'avais que cinq ans et à cette époque t'ignorais encore que t'allais devoir collaborer avec des gars comme lui, des malfrats. (5) ⋆ malgré le fait que tu as raté une grande partie de la maternelle, tu t'es révélé, arrivé en primaire, comme étant un élève brillant. peut-être parce que le niveau n'était pas très élevé dans cette institut ni même dans ses programmes, néanmoins tu surpassais les autres d'un point de vue intellectuel et sans même le savoir, tu avais acquéri des capacités mentales exceptionnelles. ta mère s'est immédiatement dit que tu pourrais être un de ces génies incroyablement intelligents que l'on voit partout à la télévision et a mis à profit tes connaissances à un test de quotien intellectuel pour mesurer les facultés de ton cerveau. tu impressionnes de ton talent mais tu gardes les pieds sur terre, après tout tu n'étais plus adrian mais 173 de q.i. au début, tu semblais plutôt fier de toi, mais plus les semaines passaient plus tu te disais que ce n'était qu'un chiffre stupide qu'on associait à ton visage. alors t'es devenu insolent. astucieux certes, mais insolent, parce que toute cette mascarade tout autour de toi t'avait épuisé alors tu as décidé de faire ta petite révolution. t'enchaînais toujours les bonnes notes et les résultats satisfaisants mais les mots et les heures de colle arrivaient dans le même temps très rapidement. est né ce jour là le grand perturbateur qui sommeillait en toi. (6) ⋆ les femmes et toi... une histoire longue et compliquée. comment dire ? — tu étais à l'aise avec tout le monde, autant avec les garçons qu'avec les filles, mais quelque chose chez elles te bloquait et tu t'es montré très maladroit avec. tu ne savais, et tu ne sais toujours pas comment te comporter et sans cesse tu te gaffais à côté. tes relations, t'en a eu que trois dans toute ta vie, dana, maxine et ophélia, les seules membres de la gente féminine a avoir accepté de sortir avec toi. la première, tu l'as rencontré dans un skatepark non loin de ta maison, vous aviez de bons délires ensemble et vous vous entendiez à merveille, mais vous avez décidé de vous séparé parce que vous vous considériez plus comme des amis plutôt que des amoureux. la seconde t'a lâchement jeté pour finir avec un beau blond dans tes années collégiennes et la dernière est restée avec toi car elle ne voulait pas te briser le cœur. (7) ⋆ l'année de tes quatorze ans s'est révélée comme étant la pire de ta vie. en 2008, détroit est frappée d'une grave crise financière et toi et ta famille aviez prévu de partir de la ville. partir ? pour aller où ? là était la question et vous aviez abandonné tout vos plans quand vous aviez réalisé que vous n'auriez nul part où aller, en croisant les doigts pour avoir suffisamment d'argent pour payer les frais de votre habitation commune. en 2009, ton père est au chômage et les économies ne suffisent plus à rembourser la banque du prêt qui avait servi à l'achat de la maison alors que le délai était fixé jusqu'en 2010. en 2010, ta maison se fait rasée, faute de ne pas avoir pu trouver l'argent nécessaire. tu ne sais pas où tu vas vivre et ton adolescence est sans cesse rythmée par la recherche d'un toit pour y séjourner une nuit, une semaine, un mois. ( 8 ) ⋆ à l'école non plus c'était pas facile. tes conneries font toujours rire ta bande de potes et les passants aux alentours mais elles dégradent tes relations avec tes professeurs. plus d'une fois ta manqué de ne pas passer au niveau supérieur à cause de tes bêtises mais le plus agaçant chez toi était sûrement tes contrôles, toujours aussi bien réussi qui laissait chez l'enseignant un goût amer en admirant la splendeur de ton travail, parce que c'était inné chez toi cette capacité à réfléchir. tu fous rien et tu bosses jamais et pourtant tu récoltes sans difficultés des 18 et des 19 sur 20. la plus enragée, c'était ta prof' de physique-chimie, perplexe sur la véracité de tes notes, qui avait enquêté sur toi en espérant trouver une preuve pour t'accuser de tricherie. malheureusement pour elle, rien ne t'inculpait. tu devais redoubler d'effort pour la discréditer et ça t'ennuyait de parer chaque attaques verbales. (9) ⋆ james-taylor osborn, un prénom qui était associé à la partie la plus sombre de ton existence. en même temps, tu étais devenu un clochard et tu n'avais pas d'autres manières de sortir de la misère, t'étais prêt à tout pour gagner un peu d'argent. james était un délinquant, il vendait de la drogue dans un ghetto de ta ville anonymement et faisait passer certaines personnes pour des narco-trafiquants en échange de billets verts et toi, comme un con, t'as accepté l'offre. il t'avait promis beaucoup ; un logement pour toi et ta famille, des belles liasses de dollars américain et sa protection contre tes services. t'étais jeune, tu devais avoir quinze ans, t'étais naïf et tu le croyais sur parole — il vous avait offert un appartement dans un immeuble en mauvais état mais c'était déjà ça alors tu t'es mis à lui faire confiance et ce aveuglément jusqu'à ce qu'il abuse de ta gentillesse pour te confier des tâches plus ardues, plus dangereuses, plus risquées aussi tandis qu'il se faisait du pognon dans ton dos. alors t'as tout arrêté. t'avais oublié en l'espace d'une seconde l'éducation de tes parents, tes valeurs, et t'allais commettre l'irréparable simplement pour de la thune. t'as coupé les ponts avec lui et es parti au commissariat pour le dénoncer jusqu'à sa mise en examen. tu n'avais plus confiance en lui. tu n'avais plus confiance en personne. méfiance est devenu ton deuxième prénom. (10) ⋆  arrivé à tes seize étés assassins, tu te demandais enfin ce que t'allais devenir demain, c'était sur, c'était décidé, tu quitterais la ville or tu ne savais pas où tu allais emménager ensuite, ni même ce que tu allais faire plus tard. tu t'imaginais entrain d'enchaîner les petits boulots, caissiers, serveurs, barman, animateur de centre aéré l'été, un tas de métiers instables qui s'arrêtent du jour au lendemain comme la carrière de ton paternel — non, non, après mure réflexion tu ne ferais pas ça. mais tu n'avais pas d'autres alternatives. t'as pris rendez-vous avec la conseillère d'orientation de ton lycée et vous vous êtes mis d'accord pour organiser une sortie avec d'autres personnes qui, comme toi, étaient indécis à l'idée de leur avenir, dans un salon industriel qui se déroulait dans la semaine non loin de l'école. t'as appris à connaître d'autres métiers, mais tu semblait particulièrement intéressé par celui d'ingénieur, un travail que tu n'avais jamais envisagé, faute d'avoir une trop mauvaise image des usines. et puis, c'était pas trop mal payé alors le choix fut vite-fait, t'allais bosser dans le monde de l'ingénierie. (11) ⋆ le skate s'est montré comme étant ton meilleur atout communicatif. rien de tel que du sport pour se défouler sans frapper la tronche de quelqu'un que t'aime pas. et puis, ça t'a donné cette envie de liberté, cette sensation intense et incroyablement rassurante de libération dans un monde de limites, parfois sur ta planche tu roules sur le trottoir en te contentant de humer le parfum agréable du printemps, et à certains moment tu te laisses glisser sur la rampe en tentant un flip tout en restant concentré sur ton objectif ; t'ameliorer. c'est ta passion et ça ta permis de rencontrer tout un tas de gens sympas dans ta p'tite ville, en plus ça grouille par ici de skateurs. les amis sont sûrement la chose les plus cool que ce trou à rats t'ai jamais donné. (12) ⋆ l'alcool. c'est ton péché mignon. t'aime trop ça, heureusement t'en est à un stade où ton haleine n'empeste pas encore. à toutes les soirées, obligé faut une barquette de bierre et une autre de sky, tes phalanges toujours agrippées à une bouteille de vodka ou de tequila, ou les deux parfois mélangé avec du whisky parce que t'aime bien boire trois alcools différents dans un même récipient, l'idée te met l'eau à la bouche. t'as de la chance, t'es encore jeune et t'as le temps de mûrir avec tes idées à stupides, de toute manière que tu sois ivre ou conscient on ne voit aucune différence — voilà un des avantages de ton imbécillité maladive. (13) ⋆ enfant tu aurais voulu être un garçon sans peur. or quelque chose dans ce monde de brutes te bloquait. quelque chose comme les araignées. t'as déjà vu la taille des mygales en australie ?! leurs pattes poilues, agiles et menaçantes, fines mais tellement effrayantes en soit au nombre de huit les excluent des insectes et leur tête, ses yeux d'un noir éclatant qui te fixent quand tu te retrouves malgré toi face à elle, tu n'es même pas sur qu'elle te voit mais tu sens ses yeux oppressants sur ton visage et tu paniques, la première chose à laquelle tu penses c'est de te saisir de tes tongs et de frapper d'un coup sec la sale bête. une fois t'en a tué une et ce n'était pas une araignée qui sortait, ni même deux. c'était une colonie de bébés araignées — la salope, elle pondait ses yeux et pendant que tu tentais de toutes les buter avec tes deux tongs innocemment elle de disperssait dans toute ta chambre. tu paniquais, t'appelais tes parents. t'avais dix ans, ok, mais même encore aujourd'hui tu aurais réagi de la même façon. (14) ⋆ l'anecdote de l'examen d'anglais est hilarante. elle devait durer quatre heures, c'était une épreuve écrite sur le long terme que ton lycée avait organisé pour tester les connaissances de ses élèves et commençait de huit heures et se terminait à midi. soit. tu es arrivé à neuf heures, histoire de provoquer un grand coup ta professeur, et la première chose que tu ais dite en débarquant dans la salle a été j'ai faim. j'ai faim, et elle n'osait rien dire parce que tu étais chouchouté, admiré et surtout intouchable. la dissertation était simplette pour toi, rien de bien complexe à ton niveau et tu as eu le temps de faire non pas une copie mais deux, la première rédigée en anglais comme tu le faisais d'habitude et la seconde dans un français parfait. tu as eu l'insolence et le temps d'écrire deux pages dans deux langues différente et tu es sorti une heure avant la fin du contrôle en présentant ta feuille à l'enseignante qui te regardait visiblement bouche-bée sous le regard de tes amis qui au fond étaient mort de rire à la vue de son visage outré par le manque de respect et impressionné par le fruit de son travail. tout cela en deux heures. 15 ⋆ diplôme en poche, tu t'es lancé à la conquête d'une université à la hauteur de ton savoir. t'as été aidé financièrement par ton brevet pour bénéficier d'un large choix parmi les plus grandes écoles d'amerique et finalement tu t'es laissé tenté par la cornell university, qui avait l'avantage pour toi de donner des bourses au mérite et tu n'es désormais plus grâce à cette école dans la situation précaire dans laquelle tu as vécu pendant une grande partie de ton adolescence. ton départ de détroit avait été déchirant mais tu t'es juré de revenir revoir tes parents et tes amis d'enfance le temps des vacances. quatre années se sont écoulés depuis ton arrivée à ithaca et ton admission à cornell et tu t'es habitué assez rapidement au rythme de vie new-yorkais. l'objectif finale de ta vie sera de décrocher ton master et ton doctorat. pour espérer avoir un avenir, loin des problèmes, loin du monde.
oh my cornell - 2018


Dernière édition par Adrian Hammond le Ven 23 Mar - 16:29, édité 36 fois
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice sadique
avatar
Administratrice sadique
A Ithaca depuis le : 15/03/2018 j'ai pour l'instant : 0 points, et déjà, j'ai envoyé : 256
Voir le profil de l'utilisateur
http://ohmycornell.forumactif.com/t254-namaste-bitch#1269
Mar 20 Mar - 20:43

BEAUTE EN VUE :hap2: :hap2: :hap2: :boum:
Bienvenue parmi nous sur OMC jeune homme :love:
Hâte d'en savoir plus sur le damoiseau (a)
Revenir en haut Aller en bas
@ Invité
Invité

Mar 20 Mar - 21:08

Bienvenue parmi nous :h1: bon courage pour ta fiche !

N'hésite pas si tu as des questions :ash:
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur sadique
avatar
Administrateur sadique
A Ithaca depuis le : 12/03/2018 j'ai pour l'instant : 0 points, et déjà, j'ai envoyé : 136
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mar - 21:21

OMFG Nicolas :bave:
Bienvenue sur le forum mon mignon et bonne chance pour ta fiche ♥️
Si tu as besoin, hésite pas à harceler le staff ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Etudiant de Cornell
avatar
Etudiant de Cornell
A Ithaca depuis le : 17/03/2018 j'ai pour l'instant : 55 points, et déjà, j'ai envoyé : 81
Voir le profil de l'utilisateur
http://ohmycornell.forumactif.com/t306-chaque-homme-cache-en-lui
Mar 20 Mar - 21:28

Bienvenu et bon courage pour ta fiche ! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
@ Invité
Invité

Mar 20 Mar - 23:20

nicolas :lll:
bienvenue et bonne rédaction :h1:
Revenir en haut Aller en bas
Etudiant de Cornell
avatar
Etudiant de Cornell
A Ithaca depuis le : 20/03/2018 j'ai pour l'instant : 0 points, et déjà, j'ai envoyé : 52
Voir le profil de l'utilisateur
http://ohmycornell.forumactif.com/t319-adrian-temps-electrique
Mer 21 Mar - 6:40

@Rebekka Glücksbourg c'est toi la beauté :mous: merceeee :coeur:
@Ashlyn L. Hepburn merciiii :luv: j'ai l'habitude d'aller harceler le staff :hate:
@Gilio Martinez salut toi :hoho: mercii beaucoup :coeur:
@Louka Rose ehhhh merci :mii: :coeur:
@Mason Kelly milo :lll: merceee :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
@ Invité
Invité

Mer 21 Mar - 10:06

Bienvenue parmi nous :h3:
Revenir en haut Aller en bas
Etudiant de Cornell
avatar
Etudiant de Cornell
A Ithaca depuis le : 20/03/2018 j'ai pour l'instant : 0 points, et déjà, j'ai envoyé : 52
Voir le profil de l'utilisateur
http://ohmycornell.forumactif.com/t319-adrian-temps-electrique
Jeu 22 Mar - 6:16

merci :hoho:


passe moi une cigarette pour que j'te fume. (sial)
Revenir en haut Aller en bas
@ Invité
Invité

Sam 24 Mar - 18:02

Welcome homeCandidature acceptéeOh yeah, tu es validé!
Et bien mon petit chenapan, te voilà validé ! Je t’annonce que tu intègres la belle équipe des alpha epsilon, n’est-ce pas merveilleux tout ça ? Puis, laisse-moi également te dire que mon dieu cette façon d'écrire :lovv: J'aime tellement et puis le personnage me semble tout aussi intéressant ! Bienvenue parmi nous !. Maintenant, passons aux choses sérieuses mon ange.
Maintenant que tu es validé, tu vas pouvoir faire un tour dans les sujets importants du forum, histoire de bien commencer ton aventure. La première chose à faire, c’est de vérifier si nous avons bien réservé ton avatar, ton nom et ton prénom. Tu trouveras les sujets ici et , si ce n’est pas fait, contacte-moi par message privé et je ferais en sorte de remédier à ça. Je t’invite à lire les nouveautés du forum ici pour te tenir informer, mais également de faire un tour dans les annexes si ce n’est pas déjà fait, ici. Lorsque tout ça sera fait, tu pourras poster ta fiche de liens dans cette partie, mais également faire tes multiples demandes par ici. Tu pourras également créer un scénario ou même un prélien, histoire d’agrandir les liens de ton nouveau bébé. Bien sûr, tu trouveras le flood très intéressant, j’en suis certain. Je n’ai plus qu’une chose à dire, amuse-toi parmi nous et n’hésite pas à contacter le staff en cas de soucis.
oh my cornell - 2018
Revenir en haut Aller en bas
@ Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
adrian — temps électrique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu] Départ d'une animation sur un temps suivant l'heure
» [Résolu] reglez le temps de l'animation sur un swf ?
» Temps de réponse au démarrage des locos
» Gagner du temps pour éjecter vos périphériques
» Prevoir le temps avec un summit Hc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oh my Cornell ::  :: Candidatures :: Présentations validés-
Sauter vers:  
La deuxième version de OMC a vu le jour le 07/04/2018, nous remercions d’ailleurs ascalon pour son merveilleux travaille. Nous félicitons Malyvn et Eleanor pour leur rang de membre du mois, vous faites partie des vieux faut assumer maintenant. Plusieurs choses ont été mises en place pour la deuxième version, pour voire ça, il suffit de vous rendre ici.